La culture du travail

Publié le par Xav

Aujourd’hui je vais aborder un sujet qui devrait intéresser tous ceux qui veulent travailler au Japon. La culture d’entreprise ! Y’en a des choses à dire ^^

 

Avant tout, garder a l’esprit que je travaille dans une boite étrangère, même si peuplée a 98% de japonais. Donc peut-être qu’il y a des choses qui ne se font pas ailleurs mais qui se font ici car boite étrangère ou tout simplement grande entreprise.

 

Ce petit préambule dit, continuons J

 

Je vais vous décrire une journée au boulot typique.

 

Tout le monde arrive (enfin presque) a 8h00 pour la gymnastique du matin :D Je l’ai vu qu’une fois (car mois j’arrive vers 8h30, 9h00 :D) et j’ai trouvé ca très kitsch ! lol

 

En fait tout le monde est au bureau en train de travailler ou de parler et a 8h10 pile une musique retentit (c’est la même pour tout le pays, on se croirait dans un pays communiste. Cette sensation est renforcée lorsqu’on voit les voitures ici. Presque toutes identique ! lol) les employés se lèvent, se mettent tous a un même endroit et exécutent des mouvements de gym tout seul !! J’ai hallucine ! Pour moi c’était vraiment bizarre car il n’y a personne pour les contrôler, rien, et ils se lèvent quand même tous et vont faire leurs exercices matinaux. Et vas-y qu’ils balancent leur bras, sautent sur place ! lol

 

Une chose à garder toujours à l’esprit est que la culture japonaise est avant tout une culture de groupe. Tout est fait en groupe. A l’entreprise ca se traduit par tout le monde fait sa gym ensemble et en même temps, a midi tout le monde sort en même temps et vas manger dans un gros réfectoire (genre cantine quand on était au collège), voir mon post plus haut, puis a partir de 17h chacun s’en va après avoir salue les autres d’un osakini shitsurei shimasu. Au début je croyais que cette phrase voulait dire «Excusez-moi de partir avant vous » mais j’ai appris plus tard que shitsurei shimasu veut aussi dire partir, donc je pars avant vous.

 

Les décisions ici sont toujours faites par le bucho (chef de section) a qui l’on doit le respect et qui est presque toujours vieux. Eh oui au Japon les personnes âgées sont respectées et presque toujours synonymes de personne ayant plein d’expérience, de qui on a plein de chose à apprendre et qui fait toujours son boulot parfaitement etc…Et en général elles sont très bien payées ! car le système de rémunération est basé sur le temps passé dans l’entreprise et non les diplômes comme en France. Ce qui explique qu’un étudiant japonais peut faire une université pour y étudier le chinois et bosser a la sortie dans la finance par exemple. Il sera formé par l’entreprise. Son salaire sera toujours le même au début (a peu prés 200 000 yen par mois) et augmentera au fur et a mesure de manière automatique. Plus la personne reste longtemps dans l’entreprise plus elle est payée. Ce système privilégie donc l’ancienneté et empêche de nouveaux recrutements et donc de nouvelles idées, de l’innovation. Les entreprises sont en train de le comprendre et sous l’influence occidentale ce système est en train de changer. Dorénavant il se base sur l’expérience car beaucoup de personnes changent d’entreprise et ne veulent bien sur pas reprendre leur paie à zéro !

 

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette vision des choses car j’ai vu beaucoup de personnes âgées (même ici) qui bien que bucho refuse de changer leurs habitudes (certains ne veulent même pas utiliser d’ordinateurs !) ou alors n’ont plus les capacités de quand ils avaient 20 ans, mais les japonais n’en tiennent pas compte et prennent tout ce qui vient de leur bucho pour argent comptant. D’ailleurs les personnes âgées ici le savent bien et sont limites arrogants envers les plus jeunes. Genre moi je sais pas toi. Écoute la parole divine qui sort de ma bouche lol

Je n’ai jamais vu quelqu’un ici remettre en question la parole d’un autre. Je trouve ca limite dangereux. Leur manque de libre-arbitre m’inquiète des fois… En contrepartie nous on en a trop ! On remet toujours tout en question et on cherche toujours à feinter ! lol

 

Autre chose très importante, ce sont les soirées entre collègues. Celles que j’ai connues étaient des fêtes pour dire au revoir a un employé ou accueillir un nouvel employé. C’est une façon d’officialiser le départ ou l’arrivée d’un nouvel employé. Tant qu’il n’y a pas eu de soirées ou le bucho est présent on ne fait pas encore parti officiellement de la famille. Et puis c’est un bon moyen pour faire connaissance^^

Le truc à savoir, et que je ne savais pas, c’est que chaque employé paie sa part pour la soirée, par ordre hiérarchique. Autrement dit le bucho paie le plus et celui qui a le plus bas échelon paie le moins. Donc quand je suis allé à une soirée pour souhaiter la bienvenue à un nouvel employé je fus surpris de recevoir le lendemain un mail demandant aux gens présents à la soirée (hormis le nouveau venu bien sur) de payer quelque chose le lendemain !

L’ordre hiérarchique représente quelque chose de très important au Japon et chacun a son rôle. Les employés doivent le respect au bucho et travailler de leur mieux (c’est pour ca que beaucoup encore ne partent pas du bureau avant leur bucho même s’ils le souhaitent tous), et en retour le top management (kacho, bucho, shacho (le président)) doit protéger ses employés et c’est lui qui prend les responsabilités lors d’un dérapage d’un employé par exemple. Bien sur c’est en train de changer avec l’influence du modèle occidental, mais ce système reste encore très présent.

 

Pareil pour le mariage ! L’entreprise assistera au mariage (enfin à la deuxième cérémonie) et paiera pour une partie du mariage ! Les bucho payant le plus toujours. L’entreprise est vraiment une sorte de deuxième famille ici…mais beaucoup de japonais n’aiment pas que leur entreprise participe a leur mariage, d’où une tendance à se marier a l’étranger car ainsi c’est une très bonne excuse pour ne pas inviter l’entreprise J D’une manière générale les japonaises voient de plus en plus l’entreprise comme les occidentaux, cad un moyen de gagner sa vie c’est tout et il n’est plus rare de voir des japonaises passer d’un boulot a l’autre. Pour les hommes le travail semble toujours demeurer une valeur importante et beaucoup privilégient le travail à leur vie sentimentale (comme pas mal de français). Mais pour les deux sexes, l’emploi à vie semble définitivement rayé de la carte.

 

J’ai également entendu de la part de certaines personnes que les japonais au travail ne parlent pas entre eux…sauf quand il s’agissait du boulot. Et comme de par hasard les personnes qui affirment ca haut et fort ne parlent pas japonais, donc ne comprennent rien a ce qui se disent autour d’eux et supposent que toutes les paroles qu’ils entendent sont liées au boulot…Doux rêveurs va ! lol

Je tiens donc à remettre les pendules à l’heure et dire que ce n’est pas le cas. Les japonais sont des humains comme vous et moi et parlent de tout et de rien au boulot ! Le temps, les collègues d’en dessous, déconnent entre eux, etc… Bien sur il y a des exceptions comme partout^^ Genre dans les banques je sais pas si ca doit beaucoup déconner ^^ Quoique… Cependant il y a une chose que j’ai presque jamais entendu, c’est des japonais se plaindre ! Ca change de la France ou l’on se plaint tout le temps et pour n'importe quoi lol

 

Concernant la durée légale du travail au Japon elle est de 40 heures mais beaucoup de petites et moyennes entreprises (qui représentent 99% des entreprises au Japon) pratiquent les heures sup non rémunérées. Les employés ne les font pas par plaisir bien sûr, mais par obligation car s’ils ne le font pas ils peuvent faire couler leur entreprise (et donc perdre leur job). Eclaircissons ce point. Imaginez une entreprise A qui est le sous-traitant d’une grosse boite. La production de A est de 50 pièces par jour. Un beau jour Grosse Boite qui jusque la se contentait de 50 pièces par jour décide d’un commun accord avec lui-même d’en demander 150 pour demain. Si A dit je peux pas, alors Grosse Boite lui dit « Ah c’est dommage ca. Bon bah je vais voir B alors, car eux ils peuvent. » Et comme en général les grosses boites sont des clients qui représentent une bonne partie du chiffre d’affaires des PME, perdre Grosse Boite serait fatal. Donc pour faire face au desirata de Grosse Boite les heures sup deviennent obligatoires… Bien sur les employés pourraient demander a leur entreprise de leur payer les heures sup en allant a l’équivalent des Prud’hommes (moi je sais que je n’hésiterai pas longtemps lol) mais les japonais ne veulent pas faire de conflits et vont donc très rarement au tribunal. En gros pour les petites entreprises je ne pense pas que la situation va changer. A moins que l’état ne fasse quelque chose…

 

A l’inverse les employés de Grosse Boite se portent très bien ! Ils finissent tous à 17h, ont leurs heures sup payées, de bons salaires, pas de stress. C’est pour ca que je ne peux vous dire si les japonais travaillent vraiment très tard le soir car je suis dans une grande entreprise ou beaucoup de monde finit à 17h, 17h30. Et comme la ou je suis il y a Coca Cola, Hitachi, et d’autres grosses entreprises… Tout le monde qui m’entoure finit vers les 17h et a ses heures sup payées.

 

Ainsi vous pouvez oublier un stéréotype et comprendre que les japonais n’aiment pas travailler (pas plus que nous) et s’ils peuvent partir a 17h, ils le feront ^^

Publié dans Culture Japonaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour,Je me présente en quelques lignes: je suis étudiant en master 2 de sociologie et cette année je réalise un mémoire qui s'intéresse à l'implication de la femme dans le domaine professionnel de l'homme, c'est à dire fait il partager à son épouse, ses problèmes de boulot, ses relations avec ses collègues, ect..?je vous écris donc car mon directeur de recherche m'a informé que dans la culture nippone, l'homme ne partageait pas à sa femme sa dimension travail, que c'était un sujet tabou dans le couple. Et toujours selon ses dires, il existerait des bars où les hommes se retrouveraient à la sortie du travail où il y aurait des filles et où ils leurs parleraient de leurs boulots. donc serait il possible que vous puissiez me renseigner sur ce moeurs? Et si vous pourriez m'indiquer des articles sur ce sujet, si possible en francais?Merci par avance..
Répondre
R
meci merci merci!!(je me permets de te tutoyer)ton artcile a fait notre exposé en économie!!!sujet: les différences entre la culture d'entreprise en France et au Japon.Tu as assuré, tu m'en veux pas si je fais un (ou plusieurs) copier/coller??pourvu que mon prof ne tombe pas sur ton blog et mon commentaire! Tu m'as bien fait rire d'ailleurs, ils sont fous ces japonais!!!bonne continuation!
Répondre
C
Super ! Merci d'avoir éclairci ce point ! J'aimerais beaucoup partir au Japon mais je souhaite d'abord avoir des informations sur les conditions de vie, de travail, et les habitudes des Japonais. Merci pour cet article, j'ai eu beaucoup de réponses à mes questions !
Répondre